Archive | Posts

RSS feed for this section

Les machines distributrices d’art DISTROBOTO arrivent finalement à Québec !!!


Les machines distributrices d’art DISTROBOTO arrivent finalement à Québec !!!

Jeudi, 7 novembre 2013 :
Lancement du Distroboto à la coopérative Méduse,
14h – 16h, restaurant Le Tiers Temps, 595 rue Saint-Vallier Est, Québec
Lancement du Distroboto au Cercle, 18h – 20h, 228 Saint-Joseph Est, Québec

Dans le cadre de 20/40 | Rencontres culturelles Québec – Montréal, un événement du réseau Accès culture de la Ville de Montréal, deux machines distributrice d’art, Distroboto, seront installées à Québec à partir du jeudi 7 novembre. En même temps, à Montréal, les diffuseurs du réseau Accès culture sont heureux d’accueillir des artistes de la ville de Québec tout au long de l’automne. Ensemble, ces initiatives donneront une opportunité aux artistes de chaque ville de se faire connaître davantage par leurs publics respectifs.

Durant les deux lancements à Québec, certains artistes qui présentent leurs œuvres dans les machines seront de la partie. Également, l’équipe du projet Distroboto fournira des renseignements sur cette façon inusitée de promouvoir l’art et répondra à vos questions. De plus, des douzaines d’exemples d’œuvres seront disponibles, afin que vous puissiez apercevoir la variété de créations retrouvée dans les machines Distroboto.Les machines distributrices d’art DISTROBOTO arrivent finalement à Québec !!!

Mais que sont donc les machines Distroboto ?

En bref, il s’agit d’anciennes machines distributrices de cigarettes recyclées en distributrice d’art et culture. Quatre de ces machines sont actuellement présentes dans des salles de spectacles du réseau Accès culture à Montréal, lieux qui accueillent également plusieurs expositions dans le cadre de 20/40 | Rencontres culturelles Québec – Montréal cet automne. Huit autres machines se retrouvent dans des cafés et autres lieux culturels de Montréal– et à partir du jeudi 7 novembre, ces machines seront aussi accessibles à Québec !

Distroboto offre une vitrine aux artistes de la relève qui s’expriment sur différents supports artistiques (art visuel, film, animation, littérature, poésie, musique, etc.) afin qu’ils puissent se faire connaître et vendre leurs œuvres au grand public. Le prix modique (2 $) des produits artistiques vendus dans ces machines ainsi que l’originalité du mode de vente sont deux incitatifs qui encouragent le public à découvrir le monde des artistes émergents. Les chiffrent l’indiquent clairement: depuis ses débuts en janvier 2001, le réseau Distroboto a permis la vente de plus de 70 000 œuvres miniatures conçues par plus de 1 000 artistes !

Les Rencontres culturelles du réseau Accès culture de la Ville de Montréal sont financées dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

Logo_entente 2012_4D
Print logo_cercle-01

Comments { 0 }

Video

Pour le regarder sur Youtube, cliquer ici.

Comments { 0 }

Expo DISTROBOTO vernissage vendredi 4 février

( cliquer ICI pour notre Page d’Acceuil avec les adresses des Distrobotos, infos sur comment participer etc. ! )

Expo DISTROBOTO, vernissage vendredi 4 février, 19h – 22h

Monastiraki, 5478 Saint-Laurent, Montréal

avec les artistes :

Dominique Pétrin, Kirsten McCrea, Rick Trembles, Carl Ruttan, Caro Caron, Henriette Valium, Andrée-Anne Dupuis-Bourret, Coco Khan, Nadia Moss, Simon Bossé, Todd Stewart

Et aussi, une collection de plusieurs douzaines des mini-oeuvres vendus dans les Distrobotos depuis 2001 !

Événement Facebook event :

http://www.facebook.com/home.php#!/event.php?eid=190076617686888

Comments { 0 }

DISTROBOTO Gala / soirée-bénéfice 10e anniversaire !

Gala/soirée-bénéfice pour le 10e anniversaire de DISTROBOTO : Le réseau de machines distributrices de culture à Montréal!

Le vendredi 28 janvier 2011, à la Sala Rossa (4848 Saint-Laurent, au coin de St-Joseph, métro Laurier), à 21 h, 10 $, avec :

Shalabi EffectCorpusseLes AbdigradationnistesGambletron

Les DISTROBOTOS sont des anciennes machines distributrices de cigarettes qui ont été transformées pour distribuer des œuvres d’art, comme des petits livres, de la musique, des courts-métrages, des objets artisanaux et plus. Vous pouvez trouver ces machines dans divers cafés, salles de spectacles et bibliothèques de Montréal.

Suite au Gala, le 10ième anniversaire de Distroboto sera marqué tout au long de 2011 par plusieurs événements et initiatives, comme en février, une exposition des artistes visuel de Distroboto ( à la Galerie Monastiraki, 5478 Saint-Laurent ),  et aussi des séries d’œuvres spéciales vendues dans le réseau et  d’autres surprises !

Distroboto a commencé en janvier 2001 et depuis, plus de 40 000 articles créés par plus de 700 artistes ont été vendus dans une dizaine de machines du réseau. Le prix  unique de 2 $ pour les objets vendus dans les Distrobotos rend la communauté artistique locale plus accessible au public. De plus, puisque Distroboto est un projet sans but lucratif, les artistes reçoivent 1,75 $ pour chaque produit vendu.

En 2010, une première machine Distroboto a été installée hors Montréal, à laFanzinothèque de Poitiers, en France. En 2006, après la passation de  la loi anti-tabac au Québec, Distroboto a pu acquérir des douzaines de celles-ci en prévision de l’expansion future du projet. Plusieurs de ces machines ont aussi été installées lors d’événements et d’expositions, notamment à la Bibliothèque Nationale du Québec, au Cirque du Soleil et à la Biennale de Montréal.

Depuis ses débuts, le projet Distroboto a beaucoup fait parler de lui dans les médias, autant au Canada qu’outremer. Le New York Times Magazine l’a cité comme l’une des “idées de l’année” en 2001, et des comptes-rendus radio, télé et imprimé ont été réalisés à travers le monde, de l’Australie au Japon, en Europe et aux États-Unis.

Avec son projet parallèle, la foire annuelle des petits éditeurs Expozine (organisé par le même organisme sans but lucratif, Arcmtl), Distroboto a contribué à faire du Plateau Mont-Royal de Montréal l’un des quartiers les plus artistiques en l’Amérique du Nord, berceau de nombreux groupes, auteurs et artistes en tous genres. Le projet a conservé des exemplaires de plus de 700 articles vendus dans ses machines, formant ainsi un échantillon unique de l’art local produit à Montréal pendant la première décennie du 21e siècle.

Donc venez célébrez avec nous les 10 premières années de cette initiative originale à Montréal !

Pour obtenir davantage de renseignements : distroboto@archivemontreal.org

Distroboto est géré par Arcmtl, une organisation sans but lucratif dédié à la promotion et à la préservation d’œuvres d’artistes indépendants.

Comments { 0 }